Coordonnées

Siège Social du CRAC:

7 Rue Jules Moinaux

37000 Tours

 

Logistique "Registre CRAC-France PCI":

Unité de Recherche Clinique de Cardiologie

Les Hôpitaux de Chartres

4 rue Claude Bernard

28 630 Le Coudray Cedex

 

Email : registrecrac@ch-chartres.fr

Compteur de visites:

Recommandez cette page sur :

Registre France PCI en résumé

 

Porté par le GACI,le registre de cardiologie interventionnelle France PCI, debuté en region Centre Val de Loir en 2014  va progressivement s'etendre, région par région, à l'ensemble du territoire national.

France PCI en quelques chiffres :

- jusqu'à 150 variables receuillies par procedure

- 240 000 coronarographies ,170 000 angioplasties et 40 000 infarctus suivis / an

- Environ 200 centres de cardiologie interventionnelle et 1000 coronarographistes participants

- 60 techniciens en etudes cliniques et 8 ARC nationaux récrutés

- 4 M d'euros de budget de fonctionnement /an à terme financé conjointement par le ministère de la santé et les ARS

 

France PCI

Le comité de pilotage de France PCI se compose

(de gauche à droite) :

- Dr Hakim Benamer (Institut Jacques Cartier / Massy)

- Pr Pascal Motreff, ex president du GACI (CHU Clermont-Ferrand)

- Dr René Koning, ex president du GACI (Clinique St Hilaire / Rouen)

- Dr Grégoire Rangé, coordinateur médical France PCI (Les Hôpitaux de Chartres)

-Pr Gilles Montalescot  (CHU Pitié - Salpetriere)

France PCI, le rêve va enfin devenir réalité

 

Après 20 ans d‘espoirs déçus, le rêve d’un registre national continu de cardiologie interventionnelle va se réaliser. En effet le ministère de la Santé  et certaines ARS (Centre Val de Loire , Normandie, Auvergne Rhône Alpes) semblent porter un grand intérêt à notre projet et aident à son financement depuis 2014.

France PCI, registre fortement inspiré du modèle suédois SCAAR, réfèrent mondial dans le domaine, sera une extension du registre CRAC de la région Centre, opérationnel depuis 2014. Ce dernier a démontré que l’on pouvait recueillir une grande qualité de données (>99% d’exhaustivité des datas) sans réelle contrainte pour le cardiologue (collecte automatique d’invariants, intégrée dans les logiciels de compte-rendu informatisé de coronarographie) ni de surcoût majeur (coût d’environ 10 euros par procédure). Un total de 150 variables par acte est intégrée dans la base, regroupant des données épidémiologiques, cliniques et procédurales (coronarographie et angioplastie coronaire). Les données pré-hospitalières dans le STEMI sont aussi analysées (délais de prise en charge, parcours patient).

L’extraction des données se fait à partir des logiciels de compte rendu et d’un suivi assuré sur site par un assistant de recherche clinique (ARC) dédié recensant les événements hospitaliers mais aussi la morbi-mortalié à 1 an ainsi que les traitements médicamenteux en cours.

La communauté cardiologique interventionnelle, séduite par le modèle de la région Centre et surtout convaincue de la nécessité d’un tel registre (évaluation des pratiques, intérêts multiples de santé publique dont pertinence des actes, aspects médico-économiques, matériovigilance, scientifique,..) s'est engagé à y participer (plus de 80 % des centres contactés).

Des réunions au ministère de la santé ont eu lieu à l’initiative du bureau du GACI et ont abouti à une aide au financement de ce projet à large échelle. L’autre mission du GACI a été de composer un comité de pilotage et un comité scientifique. Ceux ci rédigent une charte dont l’impératif est d’assurer le maintien d'une qualité de données irréprochable, la sécurité et confidentialité des datas qui resteront la propriété des cardiologues interventionnels et l'encadrement de leur utilisation à des fins scientifiques (théses, publications, analyses epidemiologiques,..).

Le déploiement de France-PCI se fera progressivement région par région pour permettre , à terme, d’intégrer l’ensemble du territoire Français. Ce registre conçu pour être extrêmement interactif sera VOTRE registre, et vos données, actualisées quotidiennement, seront accessibles en ligne sur un site sécurisé équipé de nombreux outils (statistiques, tableaux et histogrammes de requêtes) permettant notamment de générer des rapports d’activité exhaustifs, de vous comparer aux données nationales et  de suivre dans le temps l’évolution de vos pratiques.  Aucune donnée par centre ou par opérateur ne sera diffusée.

 

L’objectif premier de France-PCI est d’améliorer, à terme, le pronostic de nos patients coronariens en évaluant au mieux nos pratiques professionnelles, comme l’ont bien démontré nos collègues Suédois avec le registre SCAAR. Il permettra également la création d’une base de données unique et riche, ouverte à de nombreux travaux de recherche.

La réussite de ce projet est l’ambition première du bureau du GACI et de ses présidents successifs mais ne sera réalisable sans l’implication de tous.

Nous comptons donc sur votre précieux soutien pour que ce rêve devienne enfin réalité !

Organisation

Planning deploiement